Peinture sur verre: techniques et astuces
peinture-sur-verre-1.jpgpeinture-sur-verre-2.jpgpeinture-sur-verre-3.jpgpeinture-sur-verre-4.jpg

Peinture sur verre et ses techniques

Peinture sur verre : techniques et astuces

La peinture sur le verre qui est en fait une peinture sous le verre ou sur le verre inversé, est un loisir auquel peuvent s’adonner des particuliers à domicile au même titre que des professionnels, puisqu’il permet de créer de jolies œuvres artistiques sur le verre. La technique peinture sur verre est une technique qui permet de créer des œuvres artistiques sur le verre et qui n’est pas à la portée de tout le monde, car elle est assez difficile à exécuter. En effet, la peinture sur le verre se réalise au préalable sur une feuille de verre (dos du verre) qui joue à la fois le rôle de support et de vernis protecteur du verre. C’est sur le verre de la feuille que sera effectuée la peinture, un peu comme sur une toile. Cette feuille de verre soudée au verre permettra d’admirer les jolies créations artistiques réalisées sous le verre grâce à la peinture sur verre sans cuisson. Il s’agit donc d’une technique artistique qui se réalise à froid sans passer par une cuisson dans un four et qui permet l’adhésion entre le verre et la feuille de verre peinte grâce à un pigment lié par un additif huileux à base de vernis. La difficulté vient du fait que dans cette technique de peinture sous verre, on commence par peindre les finitions de l’œuvre (version définitive de l’œuvre) avant de peindre les bases. Les artistes peuvent se servir de différents composés pour faire adhérer la couleur au verre, à l’instar du fiel de bœuf qu’ils mettront en fine couche, de la gomme arabique que l’on mélange à de l’eau tiède, de la colle végétale liquide ou du jus d’ail (hautement adhésif). La technique de peinture sur le verre permet à l’objet en verre de bénéficier d’une bonne protection, mais nécessite d’avoir le bon coup de pinceau, car ce sont les premières couches de peinture qui constituent l’essentiel de la décoration de l’objet en verre.

Petite histoire et influences de la peinture inversé sur verre

La peinture sur verre inversé qui se réalise à froid sur une feuille de verre existe depuis l’Antiquité en Occident et atteint son apogée en tant qu’art durant la période de la Renaissance, grâce aux créations colorées et très élaborées d’une élite d’artistes. Cette technique artistique s’est popularisée à partir du 18e siècle, de sorte qu’on commença à produire en série des objets conçus à base d’elle. Ainsi, de nombreux objets en verre peuvent être décorés et réalisés pour un usage purement esthétique ou à la fois fonctionnel et esthétique. La technique artistique de peinture sur le verre fut influencée par le style rococo en France, par les paysages et la nature en Suisse et en Italie, par les scènes de la vie en intérieur, les paysages et les marines aux Pays-Bas, par les batailles navales, les ports et les naufrages dans les Flandres, par les allégories telles que les éléments, les quatre saisons, les continents, les costumes et les scènes de chasse en Allemagne, par la peinture iconographique en Europe de l’Est (Roumanie, Pologne, Yougoslavie, etc.), par les versets coraniques en Turquie, par les peintures miniatures persanes et les thèmes de la religion islamique en Inde, en Iran et en Syrie, par des œuvres délicates en Chine, par des scènes naïves de la vie quotidienne en Afrique.

Faire de la peinture sur verre chez soi

Pour réaliser la peinture sur verre que l’on nomme la peinture vitrail dans les ateliers de bricolage, il faut se parer d’un matériel de base pour réaliser de jolies œuvres colorées, lumineuses et transparentes : des pinceaux à poil souples ou à défaut de petites éponges, des couleurs spécialisées dans la peinture sous verre et qui sont composées de pigments particuliers, qui adhèrent facilement et résistent aux lavages répétés dans le lave-vaisselle.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment